Allodynie

On parle en médecine d' allodynie pour désigner l'apparition d'une douleur à la suite d'une stimulation normalement indolore. Par exemple, une très légère pression de la peau va provoquer, en cas d'allodynie, une douleur très intense et durable. Les allodynies peuvent toucher une ou plusieurs parties du corps et sont généralement causées par une pathologie affectant les terminaisons nerveuses. En cas de cruralgie, l'allodynie sera localisée sur l'intérieur de la jambe ou le dos du pied. Les douleurs ne sont pas traitables par des antalgiques classiques et le traitement repose le plus souvent sur un processus de rééducation de la sensibilité.

Causes

Une pathologie affecte les nerfs et "fausse " l'information envoyée au cerveau. Dans certains cas, ce sont les terminaisons nerveuses elles-même qui sont atteintes, dans d'autres, l'atteinte se situe au niveau des fibres conduisant l'information nerveuse.

Symptômes

Les signes de l'allodynie peuvent varier en intensité d'un individu à l'autre. La douleur est dans la plupart des cas lancinante, constante. Elle peut être parfois intense au point de provoquer le réveil lorsque le patient est endormi.

Zones touchées

La zone du corps touchée par une allodynie va dépendre de la pathologie sous-jacente. On parle, en médecine de "territoire allodynique". Dans le cas de la cruralgie, la zone allodynique est généralement située sur l'intérieur de la cuisse.

Diagnostic

Le diagnostic est réalisé à l'aide de test cliniques. Le médecin va caractériser le territoire allodynique et son étendu. L'examen s'appelle une allodynographie. Pour obtenir un diagnostic, un poids de 15 grammes sera appliqué à plusieurs points de la zone habituellement douloureuse afin de déterminer des limites précises.

Traitement

Les antalgiques classiques sont malheureusement peu efficaces dans le traitement de l'allodynie. Une nouvelle approche consistant à " reprogrammer" les sensations par des exercices de désensibilisation progressifs montre de bons résultats. Cette méthode s'appelle la rééducation sensitive de la douleur.

Une technique chirurgicale appelée "neurostimulation médullaire" donne de très bons résultats chez certains patients. l'opération consiste à stimuler par des décharges électriques certaines zones de la moelle afin de contrer le signal de la douleur.

rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr