la hernie discale

En médecine, on parle de hernie pour désigner un déplacement anormal d'un organe. Dans le cas de la hernie discale, c'est un disque intervertébral qui se déplace. Lorsque la hernie discale affecte la partie basse du dos (disques lombaires), le déplacement du disque peut provoquer une compression des racines du nerf crural ou du nerf sciatique et provoquer une cruralgie ou une sciatique.

Description

Les disques vertébraux sont des structures souples et extrêmement solides qui assurent au dos sa mobilité et amortissent les chocs subis au niveau de la colonne vertébrale.
La hernie discale peut affecter tous les disques vertébraux, mais, le plus fréquemment, c'est la zone lombaire ( le bas du dos ) qui est touchée. C'est en effet au niveau du bas du dos que s’exercent les forces de torsion et de pression les plus intenses.
Dans la plupart des cas, la hernie discale lombaire demeure asymptomatique et le corps se rétablit sans soins particulier. Dans certains cas, le déplacement va provoquer une compression des racines du nerf crural ou du nerf sciatique et provoquer cruralgie ou une sciatique. La hernie discale est aussi une cause fréquente de lombalgie aiguë.

Facteurs de risque

Age: la hernie discale touche plus fréquemment des individu de 35 à 55 ans.

Sexe: la hernie discale touche principalement les hommes. La surreprésentation masculine est cependant plutôt due à des spécificités de mode de vie ( travail ou pratiques de sports plus physiques) qu'en raison de particularités de constitution.

Symptômes

Selon le site ( haut ou bas du dos) et l'ampleur du déplacement du disque, les symptômes vont varier considérablement .
Une douleur irradiante et exacerbée en cas de mouvements du dos ou de la jambe peuvent signer la présence d'une hernie de la zone lombaire.

Diagnostic

La hernie discale est un phénomène fréquent et assez caractéristique. Si un examen clinique rapide du patient permet de poser un diagnostic de hernie avec une relative certitude, des examens d'imagerie médicale ( scanner, IRM) seront fréquemment prescrit. Les examens d'imagerie donnent un diagnostic sûr et permettent de définir la sévérité de la hernie.

Traitement

Cas bénins

Repos: le traitement de la hernie discale est basé pour l'essentiel sur une mise au repos du patient et un abandon des pratiques à risque ( par exemple un sport de contact).

Anti-inflammatoires: la prise d'anti-inflammatoires permet de réduire la douleur le temps de la crise.

Dans la majorité des cas les symptômes disparaissent après une semaine.

Cas sévère

Dans les cas de hernies les plus sévères, il peut être prescrit une intervention chirurgicale visant à replacer le disque intervertébral voir, dans de rares cas, à remplacer un disque trop abîmé.

Des injections de corticostéroïdes au sein de la colonne vertébrale peuvent soulager les douleurs intenses ou persistantes.

rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr