Discopathie dégénérative et cruralgie

La discopathie dégénérative est une pathologie des disques vertébraux. Les disques vertébraux vont, peu à peu, avec l'avancée en âge, perdre en souplesse et en élasticité. Ce phénomène naturel touche, à des degrés divers, tous les hommes et femmes à partir de 50 ans. On parle de discopathie dégénérative lorsque la rigidité des disques entraîne une gène importante ou sensible. Dans certains cas, la discopathie dégénérative peut provoquer un pincement du nerf crural et déclencher des crises de cruralgie.

Symptômes

La discopathie dégénérative peut provoquer une cruralgie chronique lorsque le tassement des disques lombaires entraîne le pincement du nerf crural. Outre la cruralgie ou la sciatique, la discopathie dégénérative se signale par une perte de souplesse au niveau du dos et des lombalgies parfois intenses.

Diagnostic

Le diagnostic de la discopathie dégénérative est posé par un médecin rhumatologue suite à des examens d'imagerie médicale ( radiographie, scanner IRM).
En cas de cruralgie associée, une procédure appelée signe de Léri sera pratiquée.

Traitement

Approche médicale

 

Anti inflammatoires : le traitement médical immédiat en cas de douleur va d'abord viser à réduire l'inflammation des tissus à l'aide d'anti inflammatoire non steroïdien ( AINS) comme l'ibuprofen, ou par des corticostéroïdes.

Chiropraxie : un chiropracteur, un kinésithérapeute ou un ostéopathe peuvent réduire les symptômes de douleur lombaire en relaxant les muscles soutenant la colonne vertébrale et la circulation sanguine au niveau des disques touchés.

Péridurale : en cas crise de douleur extrême il est possible d'avoir recours à une péridurale ( le même mode d'anesthésie locale que pour les accouchements)

Ultrason/micro-ondes:l'utilisation d'ultrason ou de micro ondes permet d'accroître la température corporelle au niveau des tissus touchés et d'augmenter le flux sanguin au niveau des lésions. La régénération des tissus sera ainsi accélérée.

Massage :le massage du dos va relaxer les muscles et réduire les douleurs.

Approche chirurgicale



La chirugie est une option réservée aux cas les plus sévères qui ne répondent pas aux traitements médicaux classiques.

Pose d'un disque artificiel :le chirurgien va remplacer le disque lésé par une prothèse dont les caractéristique en terme de résistance et de souplesse sont très proches de ceux d'un disque naturel.

Arthrodèse lombaire : Il s'agit de fusionner deux vertèbres entre elles. Ce qui supprime la cause des douleur mais entraîne une perte de souplesses au niveau de la colonne vertébrale.

Prévention

Il est possible de prévenir la récidive ou de réduire les risques de crise de lombalgie en modifiant son mode de vie : Arrêter de fumer : le tabac affecte la microcirculation au niveau des disques vertébraux ce qui aggrave le risque de dégénérescence des tissus. Exercice : la pratique d'un sport permet une meilleur circulation sanguine et une musculature du dos plus efficace ce qui va soulager partiellement le dos des efforts de soutien. Il faut privilégier les sports doux, la natation par exemple. Adapter ses vêtements : le port de chaussures de sport va limiter les vibrations ressenties au niveau de la colonne vertébrale et réduire l’occurrence des crise de lombalgie. Perdre du poids: là encore, perdre du poids va permettre de réduire la charge pesant au niveau des vertèbres lombaires.

rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr