La spondylodiscite

La spondylodiscite est une infection grave d'un disque intervertébral. la spondylodiscite doit être traitée en urgence pour éviter des complications à long terme. Dans certains cas, l'infection et la réaction immunitaire qu'elle provoque peut détruire ou atteindre des racines nerveuses notamment celles du nerf crural.

Symptômes

La spondylodiscite provoque d'intenses douleurs au niveau de la colonne vertébrale. La douleur peut être irradiante et augmentée en cas de mouvement du dos. Des signes classiques d'infection, comme la fièvre ou l'apparition de nausées, ne sont pas toujours présents.

Cause

La spondylodiscite est une infection des disques vertébraux. Dans la plupart des cas, la contamination se fait par voie sanguine à la suite d'une septicémie ( présence de bactérie dans le sang).

Causes iatrogène: une opération chirurgicale de la colonne vertébrale ou une ponction lombaire peuvent provoquer une contamination bactérienne du rachis. Cette cause, bien que peu fréquente, justifie un suivi strict en cas d'intervention au niveau de la colonne vertébrale.

Dans plus de la moitié des cas le germe responsable est un staphylocoque.

staphylocoque doré: essentiellement en cas de contamination par voie sanguine ( en cas de bactériémie ou septicémie).

Staphylococcus epidermidis: il s'agit d'un germe que l'on retrouve habituellement au niveau de la surface de la peau.. Ce type de staphylocoques est particulièrement impliqué dans les contaminations provoquées par une ponction lombaire ou une injection au niveau du rachis.

Populations à risque

La spondylodiscite touche plus particulièrement les adolescents et les individus ( hommes ou femmes) au alentours de la soixantaine. Il s'agit des deux ages de la vie au cours desquels les changement au niveau osseux sont les plus importants ce qui entraîne une plus grande vulnérabilité face aux risques de spondylodiscite.

Diagnostic

le diagnostic est posé en milieu hospitalier et fait appel à des examens d'imagerie médicale ( radiographie du dos, scanner, IRM) et à des analyses biologiques suite à une ponction de l'abcès.

Les examens d'imagerie vise à identifier une éventuelle anomalie osseuse, localiser l'abcès et déterminer les éventuelles lésions provoquées par l'infection.

Traitement

Comme toute infection, la base du traitement est une prise d'antibiotiques. Les protocoles sont relativement intenses et supposent un traitement de longue durée.

Le choix de l'antibiotique utilisé fait suite à une analyse du type de bactérie impliquée. Une ponction est réalisée au niveau de l'abcès. Les bactéries sont ensuite mise en cultures pour déterminer leur nature et l'antibiotique le plus efficace (antibiogramme).

rectangle gris Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif et ne peuvent remplacer une consultation médicale.
rectangle gris Conditions d'utilisation Contact © Medsource.fr